Rechercher
  • catelinebaltere

AgroCampusBottle

Dernière mise à jour : 27 nov. 2021

–> En cette fin de semaine nous avons eu la chance Valerie Pouletaud et moi d’accompagner nos étudiants de BTS Gestion et Maîtrise de l’eau du lycée Georges Desclaude de Saintes dans la restitution de leur projet : “Plastique, arrêtons de manger du pétrole !” devant un amphithéâtre totalement rempli. Pour “Sortir du plastique PET” les étudiants ont mis en place un partenariat avec la startup locale Lyspackaging Nicolas Moufflet Anita Mishra que nous remercions pour leur accompagnement sans faille.


Nous remercions également Jean-michel Bregeon pour son accompagnement sans faille afin de finaliser cette belle initiative innovante au service de nos territoires.

ChacunE d’entre nous mangeons l’équivalent plastique d’une carte de crédit (5g) chaque semaine. Nous proposons via notre projet collectif de sortir les bouteilles plastiques du lycée (AgrocampusBottle) en favorisant sensibilisation-réflexions autour de solutions alternatives fondées sur la nature et la coopération-complémentarité entre agricultures. Ne plus manger du plastique : une nécessité pour la santé des hommes – du vivant, pour le climat et la biodiversité, pour les systèmes alimentaires résilients de demain du local au global.

Vous trouverez ci après et dans le détail le travail mise en œuvre par les étudiants que nous félicitons.

Les étudiants de BTS GEMEAU souhaite en effet agir dans notre territoire car la pollution plastique devient un problème existentiel du niveau local au niveau global. Leur approche s’inscrit de fait aussi dans les thématiques du module M51 du BTS GEMEAU.


Le plastique c’est pas fantastique : comment se retrouve t-on à ingurgiter 5g de plastique chacunE par semaine ? Et si on proposait des solutions pour en sortir ? Au moment ou on assiste à une explosion au niveau mondial de la production à la consommation de plastique, qui se retrouve dans les cours d’eau puis les océans comment agir? En effet les Impacts sur les ressources halieutiques et l’ensemble de la chaîne alimentaire – réseaux trophiques avec des conséquences sur la santé humaine et animale, le climat et la biodiversité qui sont dramatique : Le plastique obère la mise en œuvre de la souveraineté alimentaire ici et là bas. Sachant que la grande majorité des plastiques des océans proviennent et partent donc des terres, nous souhaitions sensibiliser et agir car c’est un enjeu de résilience collective.

Objectif(s) des étudiants : Outre des outils de communication déployés dans le lycée comme des affiches, des diaporamas (traduit en anglais), nous présentons notre projet en octobre 2021 dans l’amphithéâtre. Dans notre recherche de solutions alternatives aux plastiques PET nous avons trouvé dans l’écosystème entrepreneurial local à Chaniers dans la Communauté d’Agglomération de Saintes, dans notre territoire, une start -up innovante qui fabrique des bouteilles à base de végétaux. Cette gourde – solution fondée sur la nature et participant à la complémentarité entre agricultures permet d’envisager des productions de bouteilles biodégradables à 100%. Après échanges puis rencontre de notre classe avec N.Moufflet dirigeant de l’entreprise Lyspackaging, une coopération a été mise en place pour finaliser notre gourde recyclable et réutilisable « Agrocampus Bottle LGD ». Après avoir dessiné la gourde et avoir choisi collectivement le design au lycée, l’entreprise Lyspackaging nous a proposé un moule correspondant à nos attentes en nous faisant cadeau de celui ci. Via la production de 400 gourdes « Agrocampus Desclaude » nous proposons de sortir les bouteilles plastiques PET utilisées par les différents apprenants et les remplacer par notre gourde réutilisable et recyclable notamment en journée et sorties scolaires.



19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout